mercredi 1 avril 2020

FFE, 47 extrait

Hello chombattas ! Et c'est reparti comme en 40, mon gars ! 

On commence par une bonne nouvelle : Comme on est coincé sur not' planète, le sublimmissime créateur de Final Frontier, Môssieur Emmanuel Gharbi (il a été aidé par ses comparses Antoine Bauza, Pierrick May, Loïck Senan et John Grümph) a mis en ligne, comme ça, gratos, en version PDF, pour tous ceux qui le veulent, pour nous aider à tenir le choc de ce confinement, le meilleur JDR jamais conçu (en tout cas de ce côté-ci de la galaxie), ce jeu qui provoque chez certains l'envie étrange de faire des phrases à rallonge. 
ça se trouve ici : 

http://emmanuel-gharbi.fr/index.php/2020/03/19/final-frontier-le-pdf-gratuit-pour-tous/?fbclid=IwAR0ZQhFSX4hp8fBg034gDppGllBEUWd4I-Yz1fxLgnrU8_WbsM6zKx7wKQ8

,mais surtout les joueurs, ne lisez pas les inspis de la campagne proposée...

Et moi je vous propose une petite visite sur...
 
Tatoo-in. Monde
Tatoo-in est une petite planète paumée. Son isolement ne l’empêche cependant pas de régulièrement engendrer des prophètes complètements cinglés, à la barbe poivre et sel broussailleuse, vêtus de toge de bure couleur de sable, et adeptes de religions particulièrement obscures qui errent de par l’espace en hantant les débits de boisson les plus improbables et mal famés, scandant et ânonnant des préceptes abscons et incompréhensibles. Beaucoup pensent qu’il s’agit de représentants d’une branche perdue des Humains Génétiquement Modifiés exilés du système solaire en 2113 (la secte des Lester). Il est vrai que ces vieillards illuminés sont dotés de P.S.I. parfois surprenant. Il faut noter également leur agilité remarquable et leur habitude à faire des sauts de main et autres cabrioles improbables et déconcertantes.

mardi 15 octobre 2019

FFE, 46ème extrait


 Hello guys,
Vous voyez, on a tous  des héros personnel. L'un des miens vient de tirer sa révérence. 
Je ne saurait pas dire pourquoi c'est un de mes héros personnel...Je l'idéalise sans doute, cet homme qui a été le premier à se risquer dans l'espace, quelque chose que j'ai toujours rêvé de faire...bref, je lui rend hommage à ma façon, vu qu'il est passé presque inaperçu.
da svidanya.


Fonoel. Personnalité
Fonoel est un héros mégarien, originaire des âges mythiques de ce peuple. En 965 (calendrier terrestre), il est le premier Mégarien à s’aventurer dans l’espace, étant mis en orbite dans une minuscule capsule spatiale de type Soyhod qu’on peut encore admirer au Musée de l’Espace sur Mégaria. Ce Mégarien jovial (!), farceur (!!) et fêtard (!!!) à laissé l’image d’un astronaute intrépide, curieux de tout et d’une grande force morale, qui sert encore de modèle et de référence à nombre de Mégariens attirés par une carrière dans les étoiles, et donc, à de nombreux Ranger de ce peuple.
Surtout pour le côté « curieux de tout » et d’une « grande force morale », en fait, pas trop pour les autres de ses qualités !

mercredi 9 octobre 2019

Jouer un Biologique Etrange et Mystérieux


 Hello les amiches ! aujourd'hui, une nouvelle option de jeu (attention, c'est pour une série avec un budget costume / effets spéciaux conséquent) :

Les Biologiques Etranges et Mystérieux sont une catégorie particulière chez les Rangers. Pour des raisons qui n’appartiennent qu’à els (et qui sont invariablement absconses – étranges – incompréhensibles – mystérieuses – d’une banalité affligeante, rayer la ou les mentions inutiles), certains membres de peuples galactiques rares s’engagent chez les Rangers.
Invariablement dotés de physiques repoussant / étonnant / déconcertant / sortant de l’ordinaire (biffer les propositions inadéquates), ces B.E.M. sont tout de même acceptés chez les Rangers, qui, on le rappelle, sont des gens ouverts d’esprit. Enfin la plupart du temps.
Attention !  Les B.E.M. diffèrent du concept « P.A.F. » déjà détaillé par ailleurs, en ce sens que le Programme d’Actualisation et de Formation concerne un peuple non-membre et allié de l’AMU, et donc le personnage ne porte par l’uniforme des Rangers (mais un truc bricolé et rococo) et appartient aux forces spatiales de son monde (ou l’équivalent). Un B.E.M. est unique en son genre : el appartient à l’AMU et aux Rangers, mais el est le seul de son espèce dans ce cas. Les autres éventuels membres de son peuple ont disparu / sont tous morts / se désintéressent de tout sauf d’eux-mêmes / ont banni le personnage pour une raison x ou y (surligner la raison choisie).
Deux exemples dans Star Trek : Odo dans STDS9, ou Saru dans STD.

Les B.E.M. sont assujettis aux règles de création suivantes : 
-Traits : ils sont à envisager au cas par cas. Il faut créer préalablement les traits du peuple et ceux du personnage, ces derniers selon les règles (soit 3 traits positifs et 1 négatif, puis 1 trait positif pour un négatif). Les traits du peuple sont au nombre de 4, 2 traits positifs, 2 négatifs. Un Super-trait (positif ou négatif) équivaut à 2 traits « normaux ».

-Les trois Bagages, élémentaires, académiques principaux et secondaires suivent les règles habituelles communes aux Rangers

-Les gimmicks du personnage sont choisis selon la procédure normale pour le gimmick de poste et celui au choix. Le gimmick de peuple est invariablement le suivant :
            « Tu sais faire ça, toi ? ». La physiologie du peuple du personnage est un mystère pour les Rangers, et parfois même pour el. El est capable de prouesses ou possède des capacités insoupçonnées qui étonnent encore régulièrement ses petits camarades et même parfois el-même. Ces petites particularités s’accompagnent invariablement de modifications physiques ou comportementales plus ou moins importantes mais visibles ou sensibles, et doivent refléter des changements importants pour le personnage et déconcerter son entourage. Au prix d’un dé d’équipage, le joueur peut ainsi décider de doter temporairement son alter-ego d’un trait unique adapté a une situation, mais qui altère radicalement sa façon d’être ou son physique. Il peut ainsi jouter +3 à son jet de dés pour résoudre l’action. Au prix de 3 dés d’équipage, il peut échanger le nouveau trait avec un autre qu’il possède, et ce, définitivement !


-Les soap-plot : au moins l’un d’entre eux doit être lié à la relation qu’entretien le personnage avec son peuple : « Exilé par ses congénères », « A la recherche du mystère de ses origines »…



PS : Vous aurez noté l’utilisation d’un pronom neutre, « el », pour désigner le B.E.M. C’est que ces bougres(se)s là n’ont pas forcément la même division sexuelle que la majeure partie des peuples de la galaxie connue (Baghouz excepté peut-être).